chantier_arcad_2001.jpg

Un Centre de ressources biologiques végétales (CRBV) d’envergure mondiale sort de terre

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 4 dans user_node_load() (ligne 3697 dans /opt/www/stageprod_b/drupal-7.59/modules/user/user.module).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans user_node_load() (ligne 3697 dans /opt/www/stageprod_b/drupal-7.59/modules/user/user.module).
  • Notice : Undefined offset: 4 dans user_node_load() (ligne 3698 dans /opt/www/stageprod_b/drupal-7.59/modules/user/user.module).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans user_node_load() (ligne 3698 dans /opt/www/stageprod_b/drupal-7.59/modules/user/user.module).
  • Notice : Undefined offset: 4 dans user_node_load() (ligne 3699 dans /opt/www/stageprod_b/drupal-7.59/modules/user/user.module).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans user_node_load() (ligne 3699 dans /opt/www/stageprod_b/drupal-7.59/modules/user/user.module).
Publié le: 
20/04/2018

Au campus de Lavalette à Montpellier, le Centre de Ressources ARCAD (Agropolis Resource Center for Crop Conservation, Adaptation and Diversity) entre dans sa dernière phase de construction. Né en 2009, au travers d'un partenariat entre plusieurs équipes de recherche, il associe dans un même lieu collections de graines, plateaux techniques et équipes de recherche, pour devenir le centre de références pour les ressources biologiques végétales méditerranéennes et tropicales. Initié par la Région, soutenu par l’Union Européenne, l’Etat, Montpellier Méditerranée Métropole, et la Fondation Agropolis, le projet ARCAD s'appuie sur plusieurs partenaires scientifiques (Inra, Cirad, Montpellier SupAgro, IRD) pour construire une des premières banques du monde végétal cultivé, de la graine à l’ADN. Disposant des dernières technologies de pointe en génétique et génomique végétale, il a pour vocation la conservation et l’étude de la biodiversité végétale des espèces cultivées et de leur faculté d’adaptation. Il rassemblera 90 chercheurs et gestionnaires des ressources génétiques. Le projet ARCAD est constitué de trois sous-ensembles : un projet scientifique, un projet immobilier et des équipements scientifiques. Focalisé dans une première étape sur des projets scientifiques qui ont fortement renforcé la cohésion des équipes, il s’est ensuite poursuivi par un volet équipement pour aborder aujourd’hui son volet immobilier. Le bâtiment, en forme de H, est construit autour du plateau de conservation des graines (500 m2), avec au cœur du dispositif un robot transtockeur unique en Europe. Autour se déploient le plateau tertiaire et les laboratoires. Ce bâtiment est prévu pour entrer en fonction au premier semestre 2019.

 

arcadmaquette.jpg