Afrique de l'Est sampling

Structure et diversité des bananiers en Afrique de l'Est

Publié le: 
03/10/2018

Une équipe pluridisciplinaire et internationale, pilotée par le CIRAD, vient de publier dans Annals of Botany une étude sur la diversité des bananiers, en particulier diploïdes, cultivés en Afrique de l’Est. Un échantillonnage large a réuni des individus conservés dans les collections du Kenya, de Tanzanie, de l’International Transit Centre de Bioversity en Belgique, ainsi que du CRB Plantes Tropicales en Guadeloupe. Les individus analysés sont originaires d’une grande aire de répartition, allant de l’océan indien à l’Est aux hauteurs du Rwanda et du Burundi à l’Ouest.

Outre les bananiers appartenant au sous-groupe triploïde AAA Mutika, qui prédomine dans les pays des Grands Lacs, d'autres triploïdes AAA ainsi que des diploïdes comestibles AA, localement de poids culturel considérable, sont cultivés en Afrique orientale et dans les îles voisines de l'océan Indien jusqu'à Madagascar. L’étude s’est attachée à préciser la structure et les relations entre ces différents types de bananiers, d’une grande importance socio-économique dans la région, et qui possèdent un important potentiel pour les stratégies d’amélioration du bananier.

Perrier, Xavier, Christophe Jenny, Frédéric Bakry, Deborah Karamura, Mercy Kitavi, Cécile Dubois, Catherine Hervouet, Gérard Philippson, et Edmond De Langhe. « East African Diploid and Triploid Bananas: A Genetic Complex Transported from South-East Asia ». Annals of Botany, 20 septembre 2018. https://doi.org/10.1093/aob/mcy156.